Elections présidentielles, les propositions du GNI

Pour faire du tourisme un moteur de la croissance française.

Le jeudi 2 mars 2017, les candidats à la Présidence de la République passaient le grand oral des « primaires du tourisme ». A l’invitation de l’Institut Français du Tourisme, organisateur de l’évènement , je suis intervenu à la tribune au nom de la profession afin d’interpeller les candidats et formuler les attentes de nos professionnels en matière de tourisme.

Si aucun des candidats n’était présent en personne, tous étaient représentés par leur "spécialiste tourisme". Se sont ainsi succédés les représentants de Benoit Hamon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et François Fillon. Tous ont répondu avec plus ou moins de conviction et de précisions aux questions imposées et portant sur la gouvernance, le rôle qu’ils comptaient donner au tourisme et avec quels moyens, sur le développement de l’emploi touristique, la place à accorder aux entreprises de tourisme, grandes et surtout petites (la majorité) dans leur politique d’incitation et de simplification réglementaire, fiscale, sociale et budgétaire.

En ma qualité de président du GNI et fort de toutes vos préconisations, formulées lors de la consultation lancée fin 2016, j’ai donc fait part de vos attentes et présenté les principales propositions que nous attendions des candidats. J’ai rappelé en préambule l’exigence de voir reconnue et développée la place primordiale du tourisme dans l’économie française. C’est pourquoi j’ai tout particulièrement insisté sur un changement de gouvernance pour faciliter le portage de la politique du tourisme avec un ministère dépendant directement de Matignon car cette politique nécessite une prise en compte interministérielle de sa gestion. La mise en œuvre de cette politique nécessite également l’adoption et l’adoption et l’exécution d’un plan quinquennal avec une vraie vision pour le tourisme !

J’ai balayé à cette occasion les principaux thèmes dont cette nouvelle gouvernance devra se saisir :

- Promotion du tourisme, avec renforcement des moyens d’Atout France et un repositionnement du Conseil National du Tourisme 
- Sécurité et facilité de l’accueil 
- Attractivité de la France
- Emploi et formation, notamment des jeunes
- L’économie numérique 
- La qualité et le développement durable
- La règlementation et la fiscalité de notre secteur

Soyez convaincus que nous œuvrons activement à la défense de vos intérêts et pour plus de précisions nous mettrons en ligne fin de semaine prochaine le détail de nos propositions.

JE CONSULTE LES PROPOSITIONS DU GNI >>

GNI Grand Ouest: 4, rue Jemmapes - 44000 Nantes - 02.40.29.25.64
Conception et developpement du site : Web Expert Office - Nantes - 2015