Un projet d’accord sur l’assurance chômage très imparfait pour le GNI !

Le GNI accueille avec circonspection le projet d’accord sur l’assurance chômage arrêté par les partenaires sociaux et désormais soumis à la signature des syndicats. En effet, s’il n’a pas pour conséquence immédiate l’augmentation du coût du travail, la question des contrats d’usage reste ouverte et donc problématique.
 Communiqué de presse

 Un projet d’accord sur l’assurance chômage très imparfait pour le GNI !

 

Le GNI accueille avec circonspection le projet d’accord sur l’assurance chômage arrêté par les partenaires sociaux et désormais soumis à la signature des syndicats. En effet, s’il n’a pas pour conséquence immédiate l’augmentation du coût du travail, la question des contrats d’usage reste ouverte et donc problématique.

 

La fin de la surtaxation des contrats d'usage de moins de trois mois était très attendue des professionnels du secteur Hôtel, Café, Restaurant, mais il n’en est rien ! Ces contrats, particulièrement adaptés aux spécificités du secteur HCR et plus généralement, du tourisme, correspondent à des besoins structurels des entreprises. C’est la nature même de leur activité qui les font recourir à ces types de contrat. Il est en effet impossible d’embaucher en CDI un « extra » qui va assurer le service à un mariage. Ces CDD courts répondent bel et bien à un impératif organisationnel et économique. De plus, le secteur HCR est aussi confronté au manque de main d'œuvre et aux difficultés de recrutement et reste fortement en tension malgré un taux de chômage élevé. Or, ce projet d'accord sollicite notre secteur pour participer à l’effort de l’indemnisation chômage alors même que celui-ci est fortement créateur d’emploi, et constitue une partie de solution pour le retour à l’emploi. Ce projet d’accord ne permettra pas non plus aux employeurs de bénéficier d’une diminution du coût du travail et le GNI le déplore d’autant plus que la France est déjà marquée par un coût du travail exorbitant qui fait reculer sans cesse sa compétitivité touristique.

 

D’autre part, ce projet d’accord ne fait que remettre à plus tard cette question du recours aux contrats courts. Il renvoie dos à dos les organisations représentatives d'employeurs et de salariés du secteur qui devront désormais ouvrir des négociations afin de trouver « des solutions en matière de conditions et d'organisation du travail», ainsi que de régulation des contrats à durée déterminée.

Le GNI, s’interroge sérieusement sur la pertinence de cette décision quand on sait que des négociations dans la branche des HCR sont ouvertes depuis des mois, sans qu’elles n’aient abouti à rien ! Cet exercice sera d’autant plus délicat à réaliser que ces négociations ne permettront que difficilement de sécuriser des entreprises qui resteront soumises au pouvoir souverain du juge en matière de requalification de la relation contractuelle. Et le GNI semble bien ne pas être le seul à en douter si l’on se réfère aux démissions  fracassantes des représentants du BTP et du Syntec du bureau du Pôle social du MEDEF.

 

Pour le Président du GNI, « une chose est claire pour notre organisation,  nous n’accepterons pas de voir le coût de travail augmenter dans notre secteur alors que la concurrence internationale que connait aujourd’hui le tourisme est exacerbée. Il est temps de trouver de vraies solutions pour libérer le travail, pour lever les freins au recrutement sans remettre en cause le modèle économique du tourisme en France. »

 

GNI de l’Hôtellerie- Restauration

Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du GNI et du GNI-Synhorcat, Pascal Droux, président du GNI-FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du GNI-CT-CHRD est également président délégué du GNI.

 

CONTACT PRESSE

Adeline CORUS – a.corus@gni-hcr.com – 06 62 75 25 18

GNI Grand Ouest: 4, rue Jemmapes - 44000 Nantes - 02.40.29.25.64
Conception et developpement du site : Web Expert Office - Nantes - 2015