Pas de confiance aveugle dans les plateformes de réservation en ligne

Les mises en garde de la DGCCRF et du GNI
A Paris, le 2 juin 2017
Communiqué de presse :

Pas de confiance aveugle dans les plateformes de réservation en ligne :

Les mises en garde de la DGCCRF

A la grande satisfaction du GNI, la DGCCRF* met en garde et conseille les consommateurs suite aux anomalies constatées lors de son enquête portant sur les plateformes de réservation en ligne- hôtels et restaurants menée en 2014-2015. «Fausses allégations de disponibilité, allégations valorisantes et trompeuses variées, prix barrés et comparaisons avantageuses avec des tarifs fantaisistes ou non comparables et faisant croire à une fausse économie, détournement de clientèle…», sont autant de motifs pointés par les services de la répression des fraudes et dénoncés, de longue date, par le GNI. Malgré les nombreuses avancées législatives que constituent la loi Macron et Pour une République numérique, le GNI déplore encore les nombreuses pratiques litigieuses des plateformes et continue d’appeler à la moralisation d’internet.

 

Le GNI se satisfait des recommandations formulées par la DGCCRF à destination des consommateurs afin qu’ils prennent directement contact avec l’hôtel ou le restaurant pour toute information ou réservation. Vous trouverez tous les conseils pratiques à l’adresse suivante:https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/plateformes-reservation-en-ligne-hotels-et-restaurants

Ces préconisations rejoignent celles formulées par le GNI depuis plusieurs années à ses professionnels afin de contrer les pratiques opaques et coûteuses des plateformes.

Ainsi, le GNI encourage les hôteliers à proposer des tarifs plus avantageux sur leur site depuis l’adoption de la loi « Macron » mettant à la fin de la parité tarifaire et pour laquelle il était intervenu. Il incite également l’ensemble des professionnels du secteur à privilégier la relation directe avec les clients, sans intermédiaire.

 

Pour Didier Chenet, président du GNI, «les plateformes ont longtemps séduits les professionnels comme leurs clients, mais aujourd’hui une réalité toute autre fait jour. Il est inconcevable de laisser les plateformes agir à leur guise et imposer leurs conditions aux clients comme aux professionnels qui doivent modifier leurs habitudes, au plus vite.

Depuis l’enquête de la DGCCRF nous avons obtenu de nouvelles avancées par la loi Pour une République numérique sur deux points litigieux relevés dans l’enquête que sont les avis et la véracité des mentions. Toutefois nous sommes toujours dans l’attente de la publication de deux décrets visant à obliger les plateformes à délivrer une information loyale, claire et transparente. Un premier décret portera sur les modalités de publication et traitement des avis et le deuxième sur leurs conditions générales d’utilisation du service d’intermédiation, sur les modalités de référencement, de classement et de déréférencement des contenus, des biens ou des services, par les plateformes.

D’autres problèmes majeurs doivent encore être réglés. Je pense en particulier à l’interdiction de l’usage non consenti des marques déposées par les hôteliers et les restaurateurs par les plateformes à des fins marketing (Brandjacking), le référencement contre leur gré de restaurants et d’hôtels. Ces pratiques inacceptables sont utilisées par les plateformes pour détourner la clientèle d’un établissement au bénéfice de concurrents ayant contractualisés avec les plateformes.

Nous appelons donc l’ensemble des administrations et autorités concernées à s’intéresser aux pratiques déloyales voire non conformes à la réglementation s’agissant des relations entre plateformes et professionnels du secteur HCR. »

 

* DGCCRF : Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Au sein du ministère chargé de l’Economie, la DGCCRF veille au bon fonctionnement des marchés, au bénéfice des consommateurs et des entreprises.

 

GNI de l’Hôtellerie- Restauration

Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du GNI et du GNI-Synhorcat, Pascal Droux, président du GNI-FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du GNI-CT-CHRD est également président délégué du GNI.

 

CONTACT PRESSE

 

Adeline CORUS – a.corus@gni-hcr.com – 06 62 75 25 18

GNI Grand Ouest: 4, rue Jemmapes - 44000 Nantes - 02.40.29.25.64
Conception et developpement du site : Web Expert Office - Nantes - 2015